Huissier de justice : quel est son rôle ?

Un huissier de justice est un professionnel qui joue un rôle essentiel dans le système judiciaire français. Ils sont chargés de veiller au bon déroulement des procédures juridiques, à l’exécution des actes et arrêtés ainsi qu’à la prise en charge des affaires civiles ou pénales. L’huissier de justice est tenu de rédiger correctement les documents nécessaires et d’appliquer les lois applicables aux situations soumises à sa compétence. Il peut également être appelé à hander toute une gamme d’activités liée au droit privée notamment pour remplir certaines missions comme par exemple : encaisser les créances ; dresser constatations et états des lieux; effectuer inventaire amiable ; procurer certificats authentiques ; signifier divers actes (assignation, commandements) etc…

Le travail du huissier se divise principalement entre ce que l’on appelle le « ministère », consistant principalement en l’acte officiel impliquant son intervention directe sur place, et le « secrétariat » qui regroupe quant à lui les services administratifs inhérents aux missions dont il a la responsabilité. Leur mission requiert donc une solide connaissance du code civil ainsi que celui relatif au procédure civile afin qu’il puisse être efficace pour ses clients.

Lire également : Pourquoi s’abonner sur le site d’actualité respectmag.com ?

Bien que la plupart des activités soient effectuée en interne par le cabinet où il exerce sa profession, certains besoins imposent alors son déplacement tant sur terre (domiciliation )que sur mer (constitution d’une garantie maritime). Cette mobilité fait partie intgrante de sa formation initiale mais elle ne représente pas plus 5 %de son secteur global.

Ses missions principales

L’huissier de justice est un officier ministériel qui aide à faire appliquer les lois judiciaires. Il représente un lien entre le monde juridique et la sphère sociale, en fournissant des services liés aux affaires civiles, pénales et commerciales. En tant qu’officier ministériel, il a pour mission principale d’assurer la bonne exécution des décisions judiciaires et administratives ordonnée par une autorité compétente, conformément aux lois applicables sur son territoire.

A lire également : Comment organiser un festival ?

Par exemple, au cours d’une procédure civile ou commerciale relative à une dette impayée ou encore de saisies-arrêts de biens meubles ou immeubles, cet officier public contribue à l’exigibilité du droit sous forme de saisine appropriée et ainsi favorise le règlement amiable des litiges. Dans ce cas précis, il peut être chargé par une partie à engager toute action nécessaire afin que soient respectés les termes du contrat signé entre elle et le débiteur (poursuites devants les tribunaux notamment). De plus il instruit tout acte utile pour recouvrer la créance due jusqu’à obtenir satisfaction totale du créancier via divers voies comme l’huisserie extrajudiciaire ou le recours contentieux si nul accord ne venaient à se trouver après notification puis assignation.

De façon générale donc « L’Huissier de Justice est investi d’une mission essentielle : assister chaque partie en justice afin qu’elle soit pleinement informée des suites possibles qui attendent sa cause » [1].

Ses missions spéciales et ses responsabilités

L’huissier de justice est une profession chargée d’une importance vitale au sein des systèmes juridiques modernes. Il s’agit généralement d’un officier judiciaire, choisi par le gouvernement pour effectuer diverses missions spéciales, notamment l’examen et la notification des procès-verbaux. Un huissier de justice a également un large éventail de responsabilités à remplir en fonction du type de travail qu’il exerce ou encore des lois qui régissent son domaine. Lorsqu’elle est correctement exercée, cette profession peut jouer un rôle fondamental dans la protection des droits privés et fournir aux particuliers les moyens nécessaires pour défendre leurs intérêts devant les tribunaux nationaux et internationaux.

En premier lieu, l’une des principales tâches requises d’un huissier de justice consiste à servir sur demande un acte personnel tel qu’une assignation en justice contre une partie concernée par une affaire civile ou pénale (poursuite). Ainsi, si une personne souhaite engager une action en justice contre un tiers présumé coupable du non-respect d’obligations contractuelles ou autres obligations légales spécifiques, elle peut saisir l’huissier afin que celui-ci procède à la notification appropriée aux parties concernées du document relatif à son action. Une fois ce service complété avec succès, il relèvera alors ensuite au tribunal compétent la preuve que le plaignant a bien notifié ledit document (demande) aux personnes visées par ladite action judiciaire.

Comment devenir huissier de justice ?

L’huissier de justice est un professionnel indépendant, reconnu par la loi et dont le rôle consiste à exercer des missions variées. Son domaine d’activité se décompose en six principales branches : preuve, recouvrement, constatations et divers autres services liés aux contentieux judiciaires. La mission première de l’huissier est donc d’assister les justiciables ainsi que les juridictions durant leurs procédures civiles ou commerciales. Il sert également d’intermédiaire entre une partie et l’autre concernée afin de faire respecter les jugements rendus par le tribunal. Les huissiers sont chargés d’effectuer des actes qui nécessitent souvent une signature notariée et doivent garantir la conformité de la transaction entre les parties.

Pour être admis au monde passionnant des huissiers de justice, il faut toutefois remplir certaines conditions préalables : avoir plus de 18 ans et être titulaire du baccalauréat minimum ; ensuite passer un concours spécial organisé chaque année par le conseil national des greffiers (CNEG). Une fois admis au concours, vous pourrez alors suivre pendant 2 ans un cursus universitaire spécialisé dispensés à Paris ou Strasbourg ; une formation complète qui peut vous permettra ensuite sur demande officielle auprès du Ministère public, obtenez votre diplôme d’Huissier de Justice organisée soit en droit public soit en droit privée.

Quels sont les compétences requises ?

Un Huissier de justice est une personne professionnelle chargée d’exécuter les décisions judiciaires et autres actes légaux. Il fait partie du système judiciaire français, mais aussi de la plupart des pays européens. Les huissiers exercent leurs fonctions sous le contrôle direct du Conseil National des Huissiers de Justice (CNHC).

Les principales missions assignées à un Huissier de justice sont : le service et l’exécution des actes juridiques ; l’information des citoyens sur les règles juridiques applicables aux transactions commerciales ou privées ; la recherche et la constatation d’informations liés à cette matière ; poursuivre les débiteurs en situation d’endettement afin qu’ils remplissent leurs obligations contractuelles; rédiger des rapports au nom du tribunal sur différents sujets; effectuer divers travaux procuratoriaux; saisir tout type de biens conforme aux dispositions écrites par un avocat ou un procureur ; assister financièrement une partie pendant toute la durée du processus judiciaire en tant que fonds organisateur. Lorsqu’un litige entre plusieurs parties survient, il peut être invité par une cour pour enquêter, conseiller ou donner son opinion.

Pour pouvoir exercer ce métier, il existe certain critères à respecter rigoureusement: avoir 18 ans minimum, être titulaire d’un diplôme universitaire certifiée “Huissier(e) De Justice » reconnue par le Ministère Français En Charge Des Finances Publiques (MFEFCP), obtenir aprés cela un certificat qui atteste l’aptitude professionnelle obligatoire pour postuler comme Huissier aspirant.

Les risques liés à cette activité

L’huissier de justice est un professionnel du droit français qui joue un rôle dans le processus judiciaire. Il a pour mission principale d’accomplir les tâches confiées par l’État et les tribunaux. En outre, il est habilité à effectuer des recherches documentaires et des enquêtes sur différents sujets afin de vérifier l’exactitude des informations fournies par les parties concernées ou pour servir de moyen d’information aux acteurs juridiques.

Les huissiers sont responsables de la notification des documents et ordonnances officielles, y compris celles relatives au divorce, à la garde conjointe ou encore aux saisies immobilières ou mobilières. Ils doivent également exercer leur autorité en tant qu’agents chargés de procurer une assistance administrative et technique aux magistrats après avoir reçu une délégation spéciale du tribunal compétent. Les huissiers peuvent également être appelés à participer aux audiences judiciaires si nécessaire – par exemple en qualité d’intermédiaire entre l’avocat plaidant devant la cour et son client – ainsi qu’à assister aux réunions amiables destinées à trouver une solution pacifique au litige entre les parties impliquées.

Comment trouver un huissier de justice ?

Les huissiers de justice sont des professionnels qui font partie intégrante du système judiciaire français. Ces juristes agréés ont le rôle essentiel de mener à bien certaines tâches administratives et judiciaires. Ils interviennent au nom du gouvernement, dans le but notamment d’assurer l’efficacité des processus juridiques en place. En effet, ce sont eux qui se chargent d’authentifier les documents et actes légaux ainsi que de servir et notifier les procurations ou assignations à comparaître devant un tribunal. La mission principale des huissiers est donc la mise en œuvre de démarches nécessaires pour assurer la bonne marche des affaires étatiques et privées, pour garantir la protection juridique accordée aux citoyens ou encore pour faciliter la prise en compte rapide par un juge d’une requête soumise à sa charge.

Un huissier peut également être sollicité afin de réaliser une expertise immobilière ou foncière, afin d’effectuer une vérification concernant une propriété individuelle ou collective ; il peut également enquêter sur certains faits ayant trait à son domaine spécialisée (droit commercial, droit civil etc.). De plus, si besoin est ils sont habilités à mettre fin aux conflits opposants deux parties en appliquant divers modes amiables arrivant alors comme solution ad hoc adaptée aux circonstances particulières liés au litige impliquer.. Les services qu’ils fournissent couvrent généralement tous les domaines du droit : familial, pénal…etc puisqu’ils disposent aussi bien des compétence niveau contentieux que transactionnel.

ARTICLES LIÉS