Cybersécurité : Qu’est-ce qu’un SOC ?

A l’ère du digital, le nombre de cyberattaques touchant les entreprises ne cesse d’augmenter. Afin de maîtriser les cyber-risques auxquels les entreprises sont exposées, les entreprises doivent superviser en continu l’ensemble de leur système d’information (SI) via un SOC. Le SOC pour Security Opération Center (SOC), une plateforme pour prévenir, détecter, et réagir face aux menaces dont la force réside dans sa capacité à agir en amont, pendant et après les cyberattaques ciblant les entreprises.

Le Security Operation Center (SOC), ou Centre Opérationnel de Sécurité en français, est une plateforme centralisée où les principaux actifs des systèmes informatiques d’une entreprise sont surveillés, évalués et protégés contre les cyberattaques. A l’aide de solutions technologiques et d’un ensemble de démarches, le SOC détecte, alerte, analyse et règle tous types d’incidents.

A voir aussi : Comment diagnostiquer un processeur HS ?

Cette plateforme est capable de collecter en permanence des événements, et de détecter des problèmes de configuration, de sécurité et de conformité. Lorsqu’une menace visant le système d’information est identifiée (malware, virus, phishing, DDoS, piratage…) elle se charge dans la foulée d’alerter et de notifier le client.

L’équipe du SOC est généralement composée d’analystes de sécurité et d’ingénieurs, qui supervisent toute l’activité du SI (serveurs, bases de données, réseaux, applications, terminaux, sites web…) afin de repérer les menaces potentielles et les repousser aussi vite que possible. Ces experts supervisent aussi des sources externes pertinentes (comme les listes de menaces) pouvant affecter l’entreprise.

A découvrir également : Comment savoir quel processeur est compatible avec ma carte mère ?

A l’inverse d’un équipement de sécurité classique, le SOC ne se contente pas de bloquer une intrusion, il la comprend également. Après avoir identifié une menace, il remonte dans le temps et l’analyse, explore sa source, produit des rapports sur les vulnérabilités découvertes et met des mesures en place pour qu’aucun danger de ce type ne puisse survenir à l’avenir. L’outil a donc l’avantage de traiter les problèmes de sécurité en temps réel tout en cherchant continuellement des moyens d’améliorer les défenses de l’entreprise.

De ce fait, le Security Operation Center (SOC) comprend la stratégie du cyberattaquant et anticipe d’autres scénarios intrusifs. D’après SysDream, filiale cyber sécurité de l’opérateur de technologies digitales pour les entreprises Hub One, « le centre opérationnel de sécurité favorise donc l’existence d’une timeline permettant de rejouer les scénarios et d’analyser ce qui aurait pu se passer avant, pendant et après l’attaque, si telle ou telle action avait été entreprise ».

La surveillance 24h/24 et 7j/7 fournie par un SOC donne donc aux entreprises un gros avantage pour se défendre contre une intrusion, et ce quelle que soit la source, le type d’attaque ou encore le moment où elle se produit. Mettre en place un SOC efficace peut être complexe pour des entreprises ne disposant pas des capacités techniques et organisationnelles adéquates.

Elles peuvent toutefois compter sur des sociétés pour les accompagner dans cette démarche, comme Sysdream, la filiale cybersécurité du groupe Hub One. Grâce à son expertise en sécurité offensive, Sysdream a développé une offre SOC complète qui permet d’anticiper, de détecter et de réagir en temps réel aux menaces cyber. Les entreprises peuvent ainsi externaliser la supervision de leur sécurité tout en gardant la maîtrise de leur système d’information.

ARTICLES LIÉS