Comment bien choisir son hypnothérapeute ?

L’hypnothérapeute est un spécialiste qui vous amènera à profiter des bienfaits de l’hypnose. En effet, l’hypnose est une technique qui vous plonge dans un sommeil artificiel afin de vous faire des suggestions pouvant vous calmer votre mal ou vos troubles. Toutefois, pour atteindre le résultat qui peut être soit de vous détacher de vos addictions, retrouvez un sommeil apaisant, etc., vous devez choisir le bon hypnothérapeute. Sur quels critères pouvez-vous vous baser pour un choix judicieux tout en sachant qu’un spécialiste peut être meilleur pour l’un et non pour l’autre ? Découvrez ici les bons critères de choix.

La confiance en votre hypnothérapeute 

L’hypnose est une thérapie et comme toute bonne thérapie, vous devez être capable de vous ouvrir à votre hypnothérapeute. Si vous en avez avant et la relation que vous avez avec lui ne vous permet de lui dire tout, vous pouvez rebrousser chemin. Cela dit, l’élément capital pour pouvoir choisir son hypnothérapeute est la qualité de la relation qui peut être entrevue avec ce dernier. Alors, rechercher un hypnothérapeute qui sera capable d’agrandir votre zone de confort tout en accueillant vos émotions avec bienveillance. Le bon hypnothérapeute est également celui qui s’engagera à respecter un code de déontologie qui devra s’adapter à vous. Aussi, comme Grégory Quet, il doit pouvoir vous accompagner dans ces endroits où vous craignez d’aller.

Lire également : Quels fromages conviennent aux personnes atteintes de diabète

La formation et l’expérience professionnelle

Comme mentionné plus haut, l’hypnothérapeute doit pouvoir développer une bonne relation avec vous. Cependant, il y en a qui ont réellement le talent de le faire. Toutefois, quand bien même cela semble inné en certains, il est obligatoire d’arroser le talent. Pour ainsi dire, l’hypnothérapeute doit avoir fait une formation. Demandez alors à votre spécialiste s’il a de véritables connaissances en psychothérapie. Aussi, chercher à savoir sur votre expert, les instituts de formation suivie de même que sa formation de thérapeute. Si vous cherchez à vous débarrasser de votre addiction, il serait bien qu’il ait suive une formation d’hypnose Ericksonienne. Ainsi, vous devez tenir compte de l’orientation de la formation à l’hypnose que votre praticien a suivie. Enfin questionner le praticien sur l’expérience dans la relation d’accompagnement qu’il a. Ainsi, vous serez que vous aurez une relation de qualité avec lui.

Les limites de l’hypnothérapeute 

L’hypnothérapeute est celui qui reconnaît ses limites. En toute franchise, il ne pourra pas être expert en ce qui concerne les problématiques que vous serez amené à lui soumettre. Dès lors, s’il voit que son domaine de compétence ne lui permet pas de résoudre votre problème, il doit en toute humilité pouvoir vous diriger vers un de ses collègues. Pour l’amener à se révéler demandez-lui donc s’il déjà de l’expérience sur votre type de problème. Toutefois, vous pouvez être devant le meilleur spécialiste pour votre cas sans le savoir. Il se peut que celui qui est devant vous bien que compétent n’ait pas le feeling pour une meilleure qualité de la relation humaine.

A lire en complément : Signification d'Oukhty : comprendre le terme en contexte islamique

Vous devez alors en dépit de tout vous fier à votre intuition. Un dernier point à considérer est la tarification. Alors, vous devez chercher une thérapie rentable. Vous devez avoir un retour satisfaisant de votre investissement en temps et en argent. À Paris, sachez que le coût moyen d’une thérapie est de soixante euros si vous devez passer 45 minutes avec l’expert.

La méthode de travail de l’hypnothérapeute

La méthode de travail de l’hypnothérapeute est aussi un élément clé à prendre en compte lors du choix d’un expert. Effectivement, la qualité des résultats dépendra en grande partie de la manière dont il travaille avec vous. Tout d’abord, prenez le temps de considérer ses compétences techniques et sa méthodologie thérapeutique. Demandez-lui comment il a été formé et quelles sont les différentes approches qu’il utilise pour traiter votre problème.

Il doit être capable d’utiliser divers outils dans son arsenal tels que l’hypnose ericksonienne, la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), etc., afin d’adapter sa méthode au mieux à vos besoins spécifiques.

Assurez-vous que vous êtes à l’aise avec la relation professionnelle qui se développera entre lui et vous. La relation entre un hypnothérapeute et son patient doit être basée sur une confiance mutuelle, une ouverture totale ainsi qu’une certaine empathie pour le sujet souffrant.

L’hypnothérapie peut avoir des effets impressionnants lorsqu’elle est pratiquée avec les bonnes méthodes par un expert expérimenté ayant suivi une formation adéquate. Plusieurs personnes ont vu leur vie changer positivement après avoir travaillé avec un hypnothérapeute qualifié ; toutefois, cela ne veut pas dire que chaque professionnel sera adapté pour chacun des patients qui viendront vers eux.

  • Assurez-vous que vous êtes à l’aise avec eux avant d’engager une relation professionnelle longue et coûteuse.
  • Les tarifs et remboursements de l’hypnothérapie

    Lorsque vous recherchez un hypnothérapeute, vous devez prendre en compte les tendances des prix sur le marché actuel. Les tarifs varient selon la localisation géographique et l’expérience du professionnel. Il peut être difficile de trouver des informations précises sur les coûts sans contacter directement les praticiens eux-mêmes.

    En général, une séance d’hypnothérapie peut coûter entre 50 et 150 euros selon le niveau d’expertise du thérapeute ainsi que la durée de la séance.

    Il y a cependant quelques exceptions pour ceux qui ont besoin d’une aide financière. Certaines mutuelles de santé couvrent désormais partiellement ou complètement certains types d’hypnose (comme celle pratiquée par un médecin psychiatre). Renseignez-vous auprès de votre assurance maladie ou d’autres organismes auxquels vous pouvez avoir souscrits afin d’être sûr(e) si cette option s’applique à votre situation.

    Dans certains cas, l’hypnose est utilisée comme traitement complémentaire dans le cadre médical traditionnel et elle sera donc prise en charge par l’assurance maladie française. C’est notamment vrai lorsqu’une personne souffre de douleur chronique, de phobies importantes, etc.

    Si cette méthode ne figure pas dans votre contrat d’assurance santé préexistant ou qu’elle n’est pas prise en charge au sein du système national français, alors soyez prêt(e) à supporter vous-même tous les frais.

    Vous devez rappeler que le tarif ne doit pas être l’élément déterminant dans votre décision finale. Vous pouvez opter pour un hypnothérapeute moins cher, mais si vous n’êtes pas satisfait(e) des résultats obtenus, cela peut finalement se révéler plus coûteux à long terme. Le choix d’un professionnel compétent et expérimenté devrait toujours primer sur les questions financières.

    ARTICLES LIÉS