7 pratiques de cybersécurité à apprendre aux plus jeunes

Désormais, Internet nous permet de faire du shopping, gérer nos finances, jouer en ligne… Utile certes, mais pas sans risque, notamment en matière de cybersécurité ! Tu ne devrais jamais l’oublier. À l’heure où les cybermenaces sont en hausse, il est important d’éduquer les jeunes sur les bonnes pratiques à adopter sur le web : gestion des mots de passe, vigilance sur les réseaux sociaux. D’autant que ces derniers passent en moyenne neuf heures par jour en ligne !

Utiliser un VPN

Qu’est-ce qu’un VPN et comment le configurer ? : voilà une question à laquelle les jeunes utilisateurs devraient pouvoir répondre ! Un VPN (Virtual Private Network), ou réseau privé virtuel, offre une connexion internet sécurisée, car il est impossible de localiser l’ordinateur sur lequel surfe l’internaute. En utilisant un VPN, les jeunes peuvent renforcer leur sécurité lorsqu’ils surfent sur le web.

A voir aussi : Liste des meilleurs kits de vapotage Sub-Ohm disponibles en 2022

Renforcer ses mots de passe

La première règle de cybernétique, et la plus cruciale à enseigner aux jeunes est celle des mots de passe forts. Finies les dates de naissance ! Incitez-les à choisir des mots de passe difficiles à deviner, orientez-les vers un mélange unique de lettres, chiffres et symboles afin de sécuriser au maximum leurs connexions. Une statistique frappante du NCSC révèle que le mot de passe “123456” a été piraté 23 millions de fois (et ça, c’est seulement en Angleterre!), ce qui souligne l’urgence de revoir nos habitudes de choix de mots de passe.

Mettre ses logiciels à jour

Les logiciels obsolètes constituent le maillon faible de la chaîne de la cybersécurité, offrant aux pirates un accès facile. Il faut donc inciter les jeunes à mettre régulièrement à jour leurs systèmes d’exploitation, leurs applications et leurs logiciels antivirus. Soulignez-leur que la plupart des mises à jour ont pour objectif de combler les failles de sécurité.

A voir aussi : Comment construire une meilleure flotte automobile ?

Être vigilant

Réfléchir avant de cliquer : voilà un mantra que tous les jeunes utilisateurs devraient appliquer ! L’espace web est truffé d’applications et de liens qui semblent inoffensifs, mais qui sont en réalité remplis de logiciels malveillants. Un rapport de Proofpoint a révélé qu’environ 91 % des cyberattaques démarrent par un courrier électronique de phishing. L’importance de vérifier l’expéditeur des e-mails et les URL, et de ne pas cliquer sur des liens suspects, pourraient largement contribuer à prévenir ces attaques.

Utiliser les réseaux sociaux de manière responsable

Le quatrième principe fait référence à la protection de notre présence sur les réseaux sociaux. Les informations personnelles divulguées sur ces plateformes attirent fréquemment les pirates informatiques. Il est donc crucial de maintenir un profil en ligne discret et de définir des paramètres de confidentialité rigoureux pour minimiser le risque d’usurpation d’identité.

Sécuriser son réseau WiFi

La cinquième étape traite du sujet de “sécuriser vos réseaux WiFi personnels”. Il est important de rappeler aux plus jeunes de protéger leurs réseaux domestiques en créant des mots de passe wifi robustes, en désactivant l’accès à distance et en veillant à équiper leur routeur des dernières mises à jour de firmware.

Sauvegarder régulièrement ses données

En dernier point, n’oubliez pas de souligner la nécessité de “sauvegarder les données”. Cette pratique permet de récupérer des données perdues ou compromises lors d’une attaque informatique. Les jeunes peuvent utiliser des services en cloud ou des disques durs externes pour effectuer des sauvegardes régulières de leurs données. L’éducation des jeunes à la cybersécurité ne se résume pas à un simple enseignement ponctuel, mais nécessite un dialogue continu. Le rendre saisissant et pertinent peut grandement contribuer à la création d’un espace en ligne sécurisé dans votre foyer.

ARTICLES LIÉS