Le fleet management, la gestion de son parc automobile

« Fleet management » peut être un terme qui vous est nouveau. Il désigne tout simplement la gestion de la flotte automobile d’une entreprise. Dans ce cas, on a un fleet manager qui s’occupe de cette gestion. Zoom sur le fleet management et les missions du fleet manager.

Le principe du fleet management

La gestion du parc automobile ne se limite pas à mettre tel ou tel véhicule à disposition des employés de l’entreprise. Le volet « gestion » comprend aussi l’achat ou la location de véhicules, l’entretien et la gestion des conducteurs. Un bon fleet management permet d’optimiser la productivité de l’entreprise en organisant ces véhicules. Vous avez compris : cette activité nécessite du temps et des connaissances en logistique.

A lire également : Nissan GT-R : pourquoi acheter cette voiture ?

Le fleet manager peut être une personne en interne en entreprise et pour faciliter son travail, il peut aussi utiliser un logiciel de gestion de parc automobile. Il est également tout à fait possible d’externaliser cette gestion pour profiter de l’expertise et de l’expérience d’un fleeter automobile. Dans ce cas, le fleet manager ne s’occupe pas seulement de la gestion du parc automobile de l’entreprise, mais il fait également office d’intermédiaire entre l’entreprise et les acteurs comme les loueurs de longue durée, les compagnies d’assurance et les garagistes.

A lire également : Comment refaire une carte grise de voiture sans l’ancienne ?

Bien comprendre les rôles du fleet manager

Le fleet manager remplit plusieurs rôles et il touche plusieurs classeurs. Côté administratif, lors de l’acquisition d’un nouveau véhicule, c’est le fleet manager qui s’occupe de l’obtention de la carte grise et de la souscription du contrat d’assurance. Lorsque le véhicule est utilisé, c’est également lui qui devra optimiser les systèmes de bonus/malus et régler les amendes. Son rôle s’étend également sur la gestion financière avec la négociation auprès des concessionnaires et des garagistes.

Le fleet manager doit aussi gérer les dépenses relatives à l’utilisation des voitures, allant de la consommation de carburant aux réparations en passant par l’entretien. D’ailleurs, il ne doit en aucun cas négliger la maintenance et l’entretien de la flotte pour s’assurer de leur côté opérationnel. Il peut alors mettre en place des calendriers d’entretien pour chaque voiture.

Le quotidien du fleet manager tourne autour de la gestion des véhicules. C’est lui qui attribue tel ou tel véhicule à tel ou tel employé en fonction de ses besoins et de son trajet. Si les véhicules de l’entreprise sont dotés d’un système GPS, le responsable pourra alors localiser en temps réel chaque véhicule du parc auto. Le fleet manager doit également suivre de près les faits et gestes de chaque conducteur pour éviter les amendes pour excès de vitesse et limiter la consommation de carburant.

Pour gérer sa flotte automobile, une entreprise peut recruter une personne pour occuper le poste de fleet manager. Si elle n’arrive pas à trouver la personne idéale, elle peut envisager d’externaliser ce service. Cette alternative pourra faire profiter des meilleurs services à l’entreprise tout en optimisant les coûts. D’ailleurs, pour cette externalisation, il est possible de confier au professionnel qu’une partie de la flotte.

ARTICLES LIÉS