Deux méthodes pour reconnaître le bon miel

Deux méthodes pour reconnaître le bon miel

Sur le marché, tous les produits présentés comme étant du miel ne se sont pas vraiment. Pour beaucoup d’entre eux, ce sont juste des sirops fabriqués à base de sucre cristallisé ou de gélatine. Ces sirops sont traités, chauffés et filtrés pour avoir l’apparence du vrai miel et pour être vendu comme tel. Mais bien évidemment, ils ne peuvent pas en avoir les propriétés. Comment pouvez-vous reconnaître le vrai miel et ne plus vous faire avoir ? Voici deux astuces pour y arriver.

Testez avec une cuillère

L’une des méthodes pour reconnaître le vrai miel est la méthode de la cuillère. Le principe est assez simple. Le vrai miel est compact, il se densifie très facilement. Sachant cela, on y met une cuillère et pendant que celle-ci en est couverte, on la replonge dans un verre d’eau. Le vrai miel reste compact même dans l’eau. Le faux se mélangera par contre avec l’eau pour former un mélange homogène. À défaut de disposer d’un verre d’eau, vous pouvez mettre une petite quantité du miel dans la cuillère. Retournez-la ensuite d’un coup. Le vrai miel restera attaché à la cuillère ou coulera lentement tandis que le faux dégoulinera rapidement. Vous pouvez visiter Le Royaume des abeilles pour d’autres astuces d’utilisation du miel ou d’autres produits apicoles comme la propolis par exemple.

A lire également : Où partir à Noël pour avoir du soleil ?

Testez avec le feu 

On peut également utiliser le feu pour identifier le vrai miel. En effet, le miel est inflammable. Le principe sera donc de plonger le bout d’une bûchette d’allumette dans le miel et de le frotter pour l’allumer. Si le miel est vrai, la bûchette va s’enflammer, sinon rien ne se passera. Le miel est un aliment très bénéfique pour l’organisme. Mais pour le prendre, prenez le vrai. Testez bien le produit avant de l’adopter. 

A découvrir également : Passer un weekend à Dinard : ce qu'il faut prévoir

ARTICLES LIÉS