Comment mettre en place des évaluations 360 dans une entreprise ?

Nombreuses sont aujourd’hui les entreprises qui recourent aux évaluations 360, un procédé qui vient tout droit des États-Unis et qui gagne de plus en plus en notoriété en France. L’évaluation 360 consiste à réaliser une évaluation complète et précise du profil professionnel du salarié afin d’en déduire ses forces et ses faiblesses. Elle est d’une grande utilité pour l’amélioration et l’évolution de carrière. Comment mettre en place les évaluations 360 dans une entreprise ?

Ce qu’il faut entendre par évaluation 360 °

Il s’agit d’un processus d’évaluation complète et précise des salariés afin de déterminer leur savoir-faire et leur savoir-être. L’évaluation est réalisée en faisant appel non seulement au salarié concerné, mais également à tous les acteurs qui sont en lien avec lui. Elle repose sur le feedback 306. Si elle était auparavant destinée uniquement aux managers, elle est aujourd’hui de plus en plus appliquée aux salariés.

Lire également : Délai de prévenance : qu'est-ce que c'est ?

/Les évaluations 360* dans les entreprises nécessitent l’intervention des supérieurs hiérarchiques, des collaborateurs et des subordonnés. L’intervention des fournisseurs ou des clients peut également être sollicitée dans certains cas.

Les évaluations 360 ° ont pour objectif de dresser le profil du salarié à partir de son évaluation et du feedback fourni par ses collaborateurs. Ce profil sert de base aux responsables RH dans la réalisation de certaines actions. L’évaluation peut concerner divers domaines : capacités à communiquer, compétences managériales, capacité à prendre des décisions, à gérer les responsabilités ou encore la qualité de relation avec les fournisseurs ou la clientèle.

A lire également : Vêtement de travail : obligatoire ou pas ?

Comment se fait la mise en place d’une évaluation 360 ° ?

La mise en œuvre d’une évaluation 360 ° se déroule en plusieurs étapes.

La phase de préparation

Lors de cette étape, vous établissez un questionnaire adapté à la situation personnelle et particulière du salarié évalué. Sont notamment incontournables les questions suivantes : à quelle fréquence votre collaborateur est-il en retard ? Que pensez-vous de sa performance professionnelle ? Quel est l’impact de votre collaborateur sur votre environnement de travail ? De quoi a-t-il besoin pour optimiser ses performances ?

L’explication de l’évaluation aux collaborateurs

Il est utile de faire la promotion de l’entretien 306 ° aux collaborateurs. Lors de cette étape, vous leur expliquez le fonctionnement et l’objectif du processus. Annoncez également que les réponses doivent être anonymes et confidentielles. Enfin, communiquez la date limite d’envoi des réponses.

L’évaluation

Après ces étapes préparatoires, vous procédez à l’évaluation. Durant celle-ci, les acteurs répondent aux questionnaires. Pour une meilleure efficacité opérationnelle, pensez à digitaliser le processus.

Les résultats

Après la réception des réponses, vous les examinez et les interprétez. Vous devez vous baser sur les résultats pour en tirer les points forts et les points d’amélioration du salarié. En ce qui concerne l’annonce des résultats à ce dernier, vous pouvez y procéder lors d’un entretien d’évaluation 360 °. Vous pouvez également choisir de ne rien dire.

À qui sert l’évaluation 360 ° ?

L’évaluation 360 ° est d’une grande utilité. Elle peut être mise en œuvre dans le cadre d’un projet de recrutement, de promotion ou d’augmentation de la rémunération. Elle peut également être réalisée dans le cadre du processus de développement des compétences du salarié. À partir des résultats de l’évaluation 260 °, vous devez être en mesure de connaître les axes de progrès du collaborateur. Il vous aide également à dresser un plan de formation et d’action qui lui est adapté.

ARTICLES LIÉS