Comment améliorer l’accessibilité de votre intérieur

Si vous vivez avec des personnes à mobilité réduite, il est évident de leur faciliter l’accessibilité à l’intérieur d’une pièce. Pour cela, vous devez mettre en place les équipements qui leur sont indispensables. Que ce soit pour monter à l’étage par exemple ou pour circuler à l’intérieur de toutes les pièces, ils doivent pouvoir se déplacer aisément. Pour rendre plus accessible votre intérieur à toute catégorie de personne, voici quelques types d’aménagements qu’il vous faut.

Se doter d’un monte-escalier électrique

Pour permettre aux enfants ou aux personnes âgées à mobilité réduite d’accéder aux étages de votre logement, pensez à investir dans un monte escalier electrique. Doté d’un siège, ce dispositif transporte confortablement d’un étage à un autre et rend facile le déplacement au quotidien. Il s’agit en effet d’un élévateur individuel et confortable qui rend autonome.

A découvrir également : Comment répartir les pièces dans une maison ?

Pour fonctionner, le monte-escalier est activé avec une télécommande ou à l’aide d’une commande fixée sur l’un des accoudoirs. Ainsi, le siège et le moteur coulissent le long d’un guide métallique installé sur la pente de l’escalier ou posé sur l’un ou des rails. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : https://handicare-monte-escaliers.fr/

Par ailleurs, pour gagner de l’espace, pensez à investir dans un modèle de monte-escalier disposant d’un siège ergonomique repliable. Puisque le gros siège demande plus d’espace contrairement aux sièges à rabat qui s’adaptent aux espaces de tout genre.

Lire également : Comment aménager son garage ?

Facile d’utilisation, cet équipement électrique simplifie la vie au quotidien aux personnes d’une certaine catégorie.

Faire attention aux espaces de circulation et aux hauteurs

Étant donné que vous habitez avec des personnes à mobilité réduite à la maison, pour augmenter leur autonomie, chaque détail compte. C’est pourquoi il faudra faire preuve d’une ouverture d’esprit en matière d’espace pour plus de sécurité. Ainsi donc, pour permettre une circulation optimale, les pièces doivent être spacieuses. En effet, vous devez vous assurer que pour faire demi-tour, la personne en fauteuil roulant puisse le faire sans difficulté.

Pour cela, concernant les dimensions, vous devez prévoir au moins 1,25 m de longueur et 75 cm de largeur. Aussi, il est important de disposer les meubles et équipements tout en respectant une hauteur comprise entre 90 cm et 1,30 m du sol y compris bien sûr les poignées de portes et interrupteurs. Quant aux portes, elles doivent mesurer au minimum 90 cm de large pour plus de facilité.

Opter pour des équipements pratiques

À cause des personnes à mobilité réduite qui cohabitent avec vous, il est indispensable de choisir des équipements auxquels ils peuvent facilement avoir accès.

Pour cela, dans la cuisine par exemple, optez pour des meubles avec des portes coulissantes et aux ouvertures escamotables. Aussi, un évier suspendu irait à merveille pour toute personne. Pour les plans de travail, pensez à ceux dont les hauteurs sont réglables. Quant aux plaques de cuisson, les boutons doivent être disposés à l’avant pour être facilement accessibles. En ce qui concerne les appareils électroménagers, assurez-vous qu’ils sont placés et s’adaptent à tous.

Pour ce qui est de la salle de bain et les toilettes, l’option d’une baignoire à porte ou une douche à l’italienne serait meilleure pour un accès facile. Il faudra aussi mettre en place des barres de soutien dans la douche, la baignoire et auprès des WC.

Aussi, devriez-vous choisir un lavabo PMR et laisser à portée de mains, tous les éléments indispensables dans la douche.

ARTICLES LIÉS