Quels EPI choisir pour le travail au froid ?

Il est important de choisir des vêtements de protection adaptés à la température, au travail que vous allez effectuer et à l’effort physique requis par la tâche.

Des vêtements chauds peuvent contribuer à prévenir un certain nombre de risques liés au froid, tels que les engelures et l’hypothermie. Les températures froides peuvent également réduire votre vigilance mentale et votre dextérité manuelle, ce qui peut entraîner des situations dangereuses.

Lire également : Les étapes à suivre pour réussir l’organisation d’un séminaire commercial

Quels sont les risques liés au froid pour les travailleurs ?

On compte trois types principaux d’exposition au froid :

–          Le travail en intérieur pour celles et ceux qui travaillent dans des chambres froides ou des chambres climatisées (surtout dans l’industrie agro-alimentaire)

Lire également : Saugal Fers : le meilleur ferrailleur qu’il vous faut à Toulon

–          Le travail en extérieur qui concerne généralement celles et ceux qui travaillent dans les secteurs du BTP, des chantiers routiers, travails en altitude etc. Ces personnes sont exposées aux températures hivernales.

–          Le travail dans l’eau froide : Les métiers les plus concernés sont certains techniciens, plongeurs, ostréiculteurs, marins etc.

Les risques principaux évoqués par l’INRS sont l’hypothermie (le plus courant), les engelures et gelures et les troubles musculosquelettiques liés à une trop grande exposition au froid. Il existe aussi des risques d’accidents du travail a cause des sols glissants, des surfaces froides et d’un manque dextérité a cause du froid, de la neige, de l’eau etc.

Quelles sont les mesures préventives ?

1.       Informer

Dans un premier, informer les personnes qui travaillent dans des environnements froids quels sont les risques liés à leur métier et comment éviter les accidents et les maladies. Pour ce faire, il faut s’assurer que chacun a reçu une formation adéquate des taches à effectuer et aussi des premiers secours en cas d’accidents.

2.       Organiser

Prévoir dans l’organisation des temps de repos suffisants, changer les équipes régulièrement pour ne pas trop exposer les mêmes personnes trop longtemps et garder une bonne communication entre les travailleurs et les responsables.

3.       Aménager (pour le travail en intérieur)

Les bonnes solutions pour aménager les locaux et éviter les accidents sont :

–          Mettre à la disposition des travailleurs des locaux chauffés,

–          Mettre en place des dispositifs anti-glissades,

–          Mettre en place dispositifs pour réchauffer les surfaces métalliques

–          Gérer l’humidité avec des capteurs

4.       EPI contre le froid

Il existe de nombreuses EPI différentes et certaines seront différentes selon si le travail se fait extérieur ou en intérieur et aussi selon la nature du travail. Voici une liste non exhaustive des EPI recommandés pour le travail au froid :

–          Protection de la tête : bonnet, casque avec doublure isolante

–          Protection des mains : gants isolants résistants aux très basses températures

–          Protection du corps : sous-vêtements thermiques qui permettent d’éviter que l’humidité pénètre, pulls et pantalons isolants, manteaux ou parka isothermes.

–          Protections des pieds : chaussures avec une bonne isolation thermiques et si possible anti-dérapantes et ou alors avec des semelles antidérapantes à fixer sur les chaussures.

La loi française exige que les EPI soient fournies par les employeurs et que ceux-ci soient adaptés au travail et a la personne qui les porte.

ARTICLES LIÉS