Quelle assurance pour utilitaire?

assurance utilitaire

Le fait de disposer d’un véhicule utilitaire et de l’utiliser pour vos activités nécessite d’avoir une assurance. En réalité, la loi exige une souscription d’une assurance qui engage au moins la responsabilité civile du conducteur. Si vous souhaitez dans ce cas connaître l’assurance utilitaire qui vous convient, lisez ce qui suit.

 L’assurance automobile pour un particulier

Pour un particulier possédant un fourgon, l’assurance utilitaire qu’il doit avoir en sa possession est celle dite automobile. Elle est d’ailleurs obligatoire. Dans les faits, cette forme d’assurance à laquelle vous souscrivez doit intégrer la responsabilité civile. Ainsi, en cas de dommage causé sur tierces personnes, la compagnie d’assurance vous couvre.

A lire en complément : Comment changer d’assurance auto ?

Pour y souscrire, un certain nombre de pièces doivent être à votre disposition. Il s’agit notamment d’un certificat d’immatriculation du véhicule utilitaire, du permis de conduire et du relevé d’informations qui mentionne le coefficient de bonus-malus.

Il est par ailleurs important de savoir que vous ne pouvez pas souscrire à une assurance sans présenter au préalable un permis de conduire. C’est une des conditions obligatoires pour cette démarche. Aussi, les autres pièces ainsi énumérées sont également exigées.

A découvrir également : Comment se livre une voiture achetée en ligne ?

L’assurance auto-utilitaire pour un professionnel

Si vous utilisez un fourgon dans le cadre de votre profession, l’assurance à laquelle vous êtes convié à souscrire est l’assurance auto-utilitaire. Le contrat d’assurance doit être signé au nom de l’entreprise pour laquelle le véhicule est utilisé.

Par ailleurs, dans le processus de souscription au contrat d’assurance, plusieurs indicatifs doivent être mentionnés. Vous devez ainsi y faire figurer le nom de tous les conducteurs qui sont chargés de rouler le fourgon. Pour cela, différents profils de conducteurs existent et il convient de les indiquer ici au cas par cas.

Il s’agit en prélude d’un conducteur principal qui se charge de conduire le véhicule à plus de 50 %. Le secondaire et l’occasionnel s’occupent du reste de temps de conduire. Dans la plupart des cas, la personne qui souscrit l’assurance est considérée comme le conducteur principal. Cependant, il est possible de souscrire en son nom pour le compte d’un autre conducteur.

L’assurance flotte

L’assurance utilitaire la plus intéressante à laquelle il convient de souscrire est le contrat Flotte automobile. Il s’agit d’une possibilité offerte aux entreprises détentrices de plus de 3 véhicules utilitaires et qui souhaitent les assurés.

Pratique et économique

L’avantage de cette solution alternative est que le souscripteur ne dispose qu’un seul contrat d’assurance pour l’ensemble de ses véhicules. Cela se traduit comme si vous avez assuré votre parc automobile.

Ainsi, même si vous y ajoutez un ou d’autres véhicules utilitaires, vous n’avez qu’à seulement faire une déclaration de mise en circulation. Une option intéressante qui vous soustrait des cas d’assurance multiple.

Approprié pour un service de location de camion utilitaire

C’est justement ce type d’assurance à laquelle souscrit un service de location de camion utilitaire pour déménagement. Celui-ci dispose en effet d’un grand nombre de fourgons destinés aux clients en besoins. Pourtant, il demeure obligatoire que toutes les voitures puissent être assurées. Pour ainsi limiter les frais d’assurance, l’entreprise de location de véhicule utilitaire opte pour une assurance flotte.

Les trois garanties d’assurance auto-utilitaire

Lorsque vous vous engagez pour assurer votre véhicule utilitaire, vous avez affaire à trois garanties d’assurance.

La première est l’assurance au tiers. Il s’agit du plus basique contrat d’assurance automobile qui engage moins de frais. Cette formule ne dédommage que les dégâts causés par un tiers sur votre véhicule ou sur vous en cas d’accident. C’est donc un contrat qui prône la garantie responsabilité civile.

La deuxième garantie c’est le type de contrat qui permet au détenteur du véhicule de souscrire un niveau de protection correct. Elle est proche de la garantie d’assurance pour tiers. L’avantage de ce type d’assurance, c’est que le souscripteur ne paye pas un gros montant pour sa cotisation.

Par ailleurs, le troisième est l’assurance tout risque qui s’avère plus cher. En effet, comme son nom l’indique, il s’agit d’une formule qui couvre toutes les situations possibles de dommage.

ARTICLES LIÉS