Quel coût pour la personnalisation des sols et murs dans un appartement neuf ?

Que ce soit pour réaliser un investissement locatif ou pour un projet d’habitation, l’acquisition d’un logement neuf en VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement) offre de nombreux avantages. En effet, outre le fait que votre appartement neuf sera en accord avec les dernières normes en vigueur, vous aurez la possibilité de l’adapter à votre image. En d’autres termes, faire l’acquisition d’un appartement en VEFA vous permet de configurer de nombreux paramètres en fonction de vos besoins et de vos exigences. Mais combien coûte la personnalisation des revêtements des sols et des murs dans ce contexte ? Les réponses dans cet article.

L’évaluation du prix

Dans le cadre d’un achat en VEFA, nombreuses sont les personnes qui placent tous les éléments de la construction entre les mains des promoteurs immobiliers. Pourtant, dans le cadre d’un logement acheté sur plan, il est possible de réaliser divers travaux de personnalisation afin d’adapter l’appartement au goût du futur propriétaire. Pour ce faire, il s’avère nécessaire d’évaluer le prix du logement neuf et d’estimer le coût de personnalisation.

A lire aussi : Pourquoi se mettre en SCI ?

De cette façon, vous aurez un budget prévisionnel qui inclura toutes les possibilités. En ce sens, vous pouvez introduire les éventuelles possibilités de changement au niveau des revêtements pour les sols et pour les murs dans l’estimation.

En règle générale, la notice descriptive dans le contrat de réservation d’une acquisition immobilière en VEFA mentionne l’ensemble des matériaux de décoration prévus dans le cadre du chantier. Cette notice peut notamment être annexée au contrat de vente définitif. Il est cependant important de noter que les matériaux de décoration et de revêtement du logement dépendent majoritairement du type de programme immobilier que vous choisissez.

A découvrir également : Comment savoir si SCI IR ou IS ?

Par ailleurs, les revêtements sont affichés pièce par pièce afin de vous faciliter la visualisation. Vous pourrez ainsi voir les différents éléments, notamment entre le parquet, la moquette, le carrelage, le béton ciré, etc. En ce sens, il est important de préciser que chaque revêtement dispose généralement d’une précision en ce qui concerne la gamme de matériaux.

pose de carrelage

Le choix des personnalisations à réaliser

En principe, lorsqu’il est question d’acquisition immobilière en VEFA, les revêtements et les choix des finitions du futur logement sont entièrement personnalisables. Par ailleurs, cela ne peut se faire qu’à mi-chantier, notamment lorsque le gros œuvre a été réalisé à moitié. En réalité, c’est durant le second œuvre, généralement entre 9 à 12 mois après le début de la construction du programme immobilier.

Durant cette période, l’immeuble est à l’abri de l’eau et de l’air. Aussi, pour aborder la question de la personnalisation, le promoteur convoque l’acquéreur afin de choisir les revêtements et les finitions à appliquer à l’appartement en cours de construction. De manière générale, il vous propose de choisir chaque élément à partir d’un catalogue pour éviter les surcoûts. Vous pourrez alors sélectionner le papier peint, la couleur des murs, la couleur des meubles de cuisine, le revêtement du sol, les équipements de la salle de bain, mais aussi tous les autres éléments de la décoration de l’appartement.

Dans l’ensemble, le catalogue proposé par le promoteur est habituellement très vaste afin que l’acquéreur puisse trouver tous les éléments nécessaires à la décoration. Toutefois, il est important de noter que ce catalogue est réalisé selon le niveau de prestation prévu initialement, notamment pour éviter de dépasser votre budget. De fait, vous êtes libre de choisir des éléments en dehors des propositions de votre promoteur, au risque de voir votre budget augmenter.

Le coût de la personnalisation

Bien que le catalogue présenté par le promoteur immobilier soit relativement complet, il arrive que l’acquéreur souhaite des éléments qui n’y figurent pas. Cependant, il s’avère important de préciser que le catalogue est établi afin de respecter le budget initial du futur propriétaire du logement.

Par ailleurs, si vous souhaitez intégrer des éléments d’une gamme supérieure et hors du catalogue à votre appartement, vous serez tenu de payer un supplément. À noter que si le vendeur initial est en mesure de vous fournir les éléments hors du catalogue, la démarche sera plus avantageuse, puisque vous éviterez certains frais obligatoires.

De manière générale, le promoteur immobilier vous fera un devis, bien qu’un changement de catégorie puisse s’avérer particulièrement onéreux. Vous pourrez ainsi décider si vous revenez à votre position initiale ou si vous acceptez la réalisation des nouvelles personnalisations. En ce qui concerne les prix des revêtements, le montant varie en fonction des éléments concernés au niveau du sol et des murs.

Dans ce contexte, vous devez compter entre 5 euros par mètre carré et 40 euros par mètre carré pour la moquette. Pour ce qui est de la peinture, vous devez préparer entre 1 et 40 euros par mètre carré. En ce qui concerne le papier peint, le prix peut varier de 2 à 30 euros par mètre carré. Concernant l’installation d’un carrelage, le coût se situe entre 15 et 250 euros par mètre carré.

ARTICLES LIÉS